Symbolique des kilims  
    Ouvrage collectif
Ahmet Diler
Marc-Antoine Gallice
 
    Collection "d'un regard l'autre"  
    Préface de Jacques Lacarrière  
    24 x 30 cm  
    240 pages  
     
    EAN : 9782358480871  
    prix indicatif : 36.00 €  
    Ouvrage publié avec le concours du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes et celui du Centre National du Livre  
    Novembre 2017  
 
       
Résumé  

 

Le texte de la page 4 de couverture

Miracle du kilim, tissage à point plat apparu au Proche-Orient huit millénaires avant notre ère et pratiqué des Balkans jusqu’en Chine : de femmes en tribus, cet éclatant art populaire est parvenu pratiquement intact jusqu’à nous, et sa symbolique ne cesse de nous interroger.

Fruit de plus de trente ans de collectages et de recherches comparées, cet ouvrage éclaire d’un jour nouveau ce langage qui traduit des rituels hérités de l’animisme primitif. « On y entend, écrit le préfacier, des appels silencieux à la fertilité du sol, à celle du ventre féminin, à la protection des esprits et du ciel, à la complicité des végétaux, des animaux… »

 

Le préfacier et les auteurs

L’écrivain-voyageur Jacques Lacarrière (1925-2005), féru de civilisation grecque, a découvert l’Anatolie dans les pas d’Ahmet Diler. Dès avant sa disparition, il avait composé la préface de ce livre qu’Ahmet Diler et Marc Antoine Gallice portaient déjà et qu’ils n’ont achevé qu’en 2017, au terme de longues recherches et de maints voyages.  

Ahmet Diler est né en Cappadoce dans une famille modeste de tisserandes anatoliennes. Polyglotte, citoyen turc et français, diplômé de lettres modernes et d’ethnologie, il est chef d’entreprises versées dans le tourisme et, avec Marc-Antoine Gallice, dans le commerce équitable de tissages anciens et contemporains.

Marc-Antoine Gallice, licencié ès lettres et angliciste, est né à Marseille. Grand voyageur, il a tôt sillonné l’Orient, en particulier l’Anatolie, pour devenir l’un des pionniers de l’introduction du kilim en France.

 


• Une recension de Je-Marc Laurent dans La Montagne Centre-France du 11-11-2017.