La Corse et les insurgés kabyles de 1870. Marseille où Isabelle Eberhardt travaille sur les docks comme écrivain public. Tunis, avec la servante noire Khadija. Noyant d’Allier et l’Indochine. Les bords du Rhône à Lyon. Paris, la prison de la Santé, la banlieue… Le Sahel, les Hauts Plateaux, Hennaya, avec Safiala Rouge. Et Alger, avec Zizou, fan de Zidane.

Du pays natal au pays étranger, d’hier à aujourd’hui, la guerre, les guerres, la mémoire du pays perdu, l’intimité cruelle, ironique et tendre de l’exil : l’univers de Leïla Sebbar, son art de la nouvelle.

ECHOS DE LA PRESSE

Lire la recension de Delphine Descaves dans le n°135 du Matricule des Anges, juillet-août 2012

Lire et écouter l’interview de Leïla Sebbar sur RFI diffusée le 11 janvier 2021.

Papier

  • 13 x 17 cm

  • 192 pages

  • 14 €

  • mars 2012

  • ISBN 978-2-35848-039-0

Numérique

Version numérique
non disponible
pour l’instant

Audio seul

Version sonore
non disponible
pour l’instant

Genre-s

Thème-s

France

Préface

Sans

Traduction

Version Originale

Postface

Sans

Direction

Sans

Illustrations

Télécharger

Couverture

Avec
le
soutien
de