L'Opéra de Vichy

Scène fastueuse de la Reine des villes d'eaux

Collection

Préface : Jean Lebrun / Photographies : Christophe Morlat

Seule salle de province purement Art nouveau et de cette ampleur (près de 1 500 places), l’Opéra de Vichy a joui d’une programmation fastueuse dans la première moitié du XXe siècle.
Construit par Charles Le Coeur et Lucien Woog et décoré par de jeunes talents – Émile Robert (ferronneries), Pierre Seguin (ornements sculptés) et Léon Rudnicki (décors peints) –, cet écrin moderne a accueilli les plus grands noms de l’art lyrique et théâtral, comme Sarah Bernhardt dont le portrait rehaussé de pierreries orne la coupole du Théâtre.
Vichy, Reine des villes d’eaux, fut alors la capitale d’été de la musique et des spectacles.

ECHOS DE LA PRESSE

Lire l’article de La Montagne, Lever de rideau sur l’ouvrage « L’Opéra de Vichy, scène fastueuse de la reine des ville d’eaux », le 15/11/2019.

Lire l’article de La Montagne, « Lever de rideau sur la salle Art nouveau », le 19/11/2019.

Lire l’article de Michel Parouty dans Opéra Magazine de février 2020.

Lire l’article de Sandrine Bonnal publié sur La Cliothèque.

Lire l’article de Fabienne Faurie paru dans La Montagne le 26 mars 2021.

Télécharger
Genre·s
Traduction

Version Originale

Preface

Sans

Postface

Sans

Illustrations
Direction

Sans

Numérique

Version numérique
non disponible
pour l’instant

Papier

29,00

Audio seul

Version sonore
non disponible
pour l’instant

Avec le soutien de
Suggestion de l’éditeur
Votre panier
1

Se connecter

Pour accéder aux informations de votre compte, ou en créer un, cliquez sur le bouton ci-dessous