Il remue la main pour lui dire de s’approcher et lui désigne une chaise d’un mouvement de menton. Bernadette s’assied comme si elle était là pour des années et qu’elle se soumettait de nouveau à son regard de chien pelé. Elle doit faire un effort pour résister à la panique qui l’enserre. Elle a tout retrouvé, son père qui la regarde, le bruit qu’il fait quand il respire, l’obscurité de la cuisine ressemblant à l’obscurité d’avant. Et elle découvre l’odeur, à laquelle elle n’avait jamais fait attention jusqu’à maintenant parce qu’elle était née dedans, et qui essaie maintenant de pénétrer en elle, cette odeur un peu acide des murs avec toujours les mêmes cartes postales en guise de décor, des meubles rafistolés, des traces de fumées de bois encore un peu humide, de la paille échappée du grenier pour se donner l’illusion d’être protégé de l’hiver, des rideaux de cuisine souillés de taches d’huile ; et l’odeur de son père, probablement la même que celle de la maison tout entière. _Traduction, Le Jour de l’ours
Cathy Ytak

Cathy Ytak (région parisienne, 1962) est traductrice en français de Lluís-Anton Baulenas, Maria Mercè Roca, Sebastià Alzamora, Albert Mestres et Joan-Lluís Lluís (dont elle a déjà traduit deux essais), elle poursuit parallèlement une carrière d’écrivain, pour les enfants et pour les jeunes adultes.

RUBRIQUES

BLEU AUTOUR

38 avenue Pasteur
03500 Saint-Pourçain-sur-Sioule
France
+33 (0)4 70 45 72 45

 

SARL au capital de 134 000 €
Siret 349 574 251 00030
APE : 5811Z
TVA : FR 87 349 574 251

Ce site est édité avec le concours de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes

Création, réalisation & photographies de

Philippe Busser

La lettre

Inscrivez-vous à la lettre d’informations pour recevoir l’actualité des parutions et des rencontres avec les auteurs.

Votre panier
0

Se connecter

Pour accéder aux informations de votre compte, ou en créer un, cliquez sur le bouton ci-dessous