L'avantage de boire son café debout comme on le fait en Italie dans ces délicieux bistrots sans chaise dont l’odeur est déjà un programme, c’est que le café vous descend directement dans les chaussettes. Vous ressentez d’abord un bien-être de pieds, une chaleur basse qui vous anime et qui, bientôt, remonte jusqu’­aux sommets de votre être. Vous dégustez votre café par la danse. Si au contraire vous le prenez assis à table, immédiatement après le repas, comme on le fait en France, le café stagne à la pliure de votre corps. Vous le dégustez alors par la panse. Les deux méthodes ont du bon.
Collection : Revue Jim

Journal intime du Massif central. Une revue dans le prolongement de nos collections “d’un regard l’autre” et “d’un lieu l’autre” : le “du” Massif central indique non l’objet mais l’origine de la revue qui voyage loin, prend volontiers des chemins de traverse, marie les écritures (textes et images).
Un seul thème (un mot) par numéro : l’herbe, rouge, vélo, cochon, train, Vichy, café, l’étranger, folie… Si les premiers numéros sont parus au format revue (24 cm x 30 cm), les suivants tenaient moins des revues que des livres à plusieurs voix : même format (17 cm x 22 cm) que la collection « d’un regard l’autre » et même diffusion en librairie. Parution de 2001 à 2005.

Votre panier
0

Se connecter

Pour accéder aux informations de votre compte, ou en créer un, cliquez sur le bouton ci-dessous