J’ai fait un rapide résumé de mon atypique carrière d’écrivain. Il est vrai que j’avais commencé comme scénariste et dessinateur d’illustrés marginaux à une époque, le début des années soixante-dix, où on avait l’impression que tout ce qui se passait à Barcelone ne pouvait s’exprimer que grâce aux BD alternatives. Les vignettes étaient toujours les mêmes : des jeunes barbus qui cultivaient des plantes de marihuana et fumaient joint sur joint, des visions déformées par l’acide, des voyages rêvés, des îles avec des palmiers, des champignons hallucinogènes et ces fils de pute de flics sur fond d’une Barcelone parfaitement reconnaissable. C’est dans ces années-là qu’on a redécouvert la partie basse de la ville – la Rambla, la Ribera, la place Reial… – et on était convaincu que tout était possible. Absolument tout, même les utopies les plus folles.
Tinta Blava

Bleu autour commercialise en direct les ouvrages littéraires (romans, polars) traduits du catalan qu’ont publiés de 2000 à 2009 les éditions Tinta blava fondées par Llibert Taragó, en particulier Gloire incertaine, suivi de Le vent de la nuit, de Joan Sales (traduction Bernard Lesfargues et Marie Bohigas), et Rue des Camélias, de Mercè Rodoreda.

Panier
0

Se connecter

Pour accéder aux informations de votre compte, ou en créer un, cliquez sur le bouton ci-dessous