[…] En écrivant le roman « breton » qu’est Mon frère Yves, Loti recule dans le temps de sa propre existence : la Bretagne, il l’avait découverte avant les pays lointains de ses premiers livres (Turquie, Tahiti, Sénégal), lorsque, reçu à l’École navale en 1867, il était arrivé à Brest sur le Borda. Son journal intime du mois d’août 1868 témoigne de sa rencontre avec ce pays qui le charme par des aspects bien différents de ceux qu’il a connus auparavant, dans son Aunis natal (Rochefort, Oléron) ou dans le Lot (vacances d’été chez un oncle paternel). […] Bruno Vercier
Voyage
Panier
0

Se connecter

Pour accéder aux informations de votre compte, ou en créer un, cliquez sur le bouton ci-dessous