Au fond, une fresque colorée à la manière du Douanier Rousseau. L’homme des mots fléchés revient de moNoPRIx par la rue Vergniaud, son trajet quotidien, des bouteilles de rouge enveloppées dans des plastiques, il crie : « Les Bougnoules, c’est de la merde, y’en a marre des Arabes, y’a que ça dans ce quartier. » Une jeune fille au hijeb passe, il la regarde, elle marche tête baissée, il ne dit rien.
Journal
Panier
0

Se connecter

Pour accéder aux informations de votre compte, ou en créer un, cliquez sur le bouton ci-dessous