La photographie est affaire de cadrage, d’angle, de profondeur de champ, …, c’est-à-dire de disposition d’esprit, c’est-à-dire de présence dans un lieu et dans un moment. Disons que je photographie un enchantement, même s’il arrive qu’il n’y ait rien d’enchanteur dans ce que je vois ; je veux dire une clarté soudaine de la vision, une évidence. L’image faite m’en garde mémoire, elle me garde une acuité du regard dans cet instant révolu. Le temps passe et nous entraîne et nous laisse généralement cois. Nous marchons en aveugles. Nous avançons muets. La photographie découpe et conserve des visions. Elle découpe des événements dans ce qui advient. La photographie est une protestation.
Photos
Panier
0

Se connecter

Pour accéder aux informations de votre compte, ou en créer un, cliquez sur le bouton ci-dessous