Mon grand-père, Johann Friedrich Wilhelm Roetig, né à Hachenburg en 1829, avait quitté sa ville natale pour s’installer au Havre vers 1855. Il était horloger comme ses trois ancêtres directs. Il mourut en 1905, dix-neuf ans avant ma naissance. Je ne connaissais rien de lui ni des siens…   Jusqu’au jour de juillet 2002 où, aiguillé par une admirable pendule signée « F. W. Roetig in Hachenburg », je me rends enfin dans cette cité proche de Coblence. J’y découvre que la même signature figure sur la célèbre pendule ornant une façade de la place du Vieux Marché. C’est la façade de l’ancienne maison des horlogers Roetig dont, vite, m’est présenté leur successeur, Karl Bonn.
Thématique : Europe
Votre panier
0

Se connecter

Pour accéder aux informations de votre compte, ou en créer un, cliquez sur le bouton ci-dessous