Chez Stelyanos Hrisopoulos, c’est le cou qui était le plus remarquable. Aucun cou ne saurait être aussi dur, droit, buriné, nerveux et presque calleux que cette étonnante colonne qui s’élève entre le tronc et la tête d’un pêcheur. Le vent et le soleil ont un grand effet sur une peau fripée. Cette colonne qui donne santé, énergie, vie et couleur au visage d’un jeune n’est à ce point indestructible que chez le pêcheur. Aussi âgé soit-il, si fripée que soit sa peau, sa tête reste toujours jeune, vigoureuse ; son cou, solide et droit.
Recueil de nouvelles
Panier
0

Se connecter

Pour accéder aux informations de votre compte, ou en créer un, cliquez sur le bouton ci-dessous