Il était parfaitement constitué pour comprendre Chanel. « Imaginez, commença-t-il, que vous soyiez convié chez elle. Vous croyiez d’abord entrer dans un univers d’harmonie. Des odeurs rassurantes et euphorisantes vous enveloppaient : le fameux N°5 jusque dans le feu et sur les tapis, les roses, le tabac blond. Mais aussitôt qu’elle parlait, elle disait en deux phrases tout et le contraire de tout. Elle débinait devant vous celui qui venait de sortir et qu’elle avait comblé de compliments. [...] »
Biographie
Panier
0

Se connecter

Pour accéder aux informations de votre compte, ou en créer un, cliquez sur le bouton ci-dessous