Nous parcourions les montagnes, choisissions les pics les plus altiers, les plus fous, les plus impossibles. Il nous plaisait de les faire mentir, de les réduire à notre force. Nous choisissions ceux qui ressemblaient à notre fougue, à notre inconscience. À notre orgueil. Alors, nous nous installions à leur pied et partions les gravir, vivant de parois et de glaciers, vivant d’être libres et sans égal. La peur nous glaçait parfois, elle avait le visage de la tempête, de la chute, de la blessure. Elle avait un visage. La mort jouait avec nous comme nous jouions avec elle. Un jeu. Il dura longtemps.
Genre livre : Nouvelle
Votre panier
0

Se connecter

Pour accéder aux informations de votre compte, ou en créer un, cliquez sur le bouton ci-dessous