Tu te rends compte ? On a un travail, maintenant ! J’achèterai un tas de charbon avec la première paye. Et des bottes de caoutchouc pour toi. On pourrait même, pourquoi pas, aller au cinéma les jours de permission. Que pourraient-ils trouver à redire si on travaille bien ? On devrait en parler à la propriétaire. Elle arrêterait peut-être de claquer la porte quand elle sort le soir acheter son yaourt. Comme je l’ai dit, du moment qu’on a un travail... Et j’ai le sommeil léger, depuis des années je ne dors que d’un œil.
Nouvelle
Panier
0

Se connecter

Pour accéder aux informations de votre compte, ou en créer un, cliquez sur le bouton ci-dessous