Le Café du coin

Collection

« Rarement dans la littérature mondiale un écrivain a su croquer le quotidien avec tant de finesse », écrit dans sa préface Enis Batur à propos de Sait Faik, ce marginal « qui a révolutionné la prose turque ». Dans ce recueil paru en 1950, l’un de ses plus aboutis, le nouvelliste mêle ses rêveries aux mésaventures des oubliés de la vie qu’il côtoie entre Istanbul et son île de pêcheurs. C’est drôle, mélancolique, d’une totale liberté.

ECHOS DE LA PRESSE

Lire l’article « Tourbillons turcs » de Catherine Simon dans Le Monde, le 28 juin 2013

Lire la recension publiée sur le site le libr’air

Lire l’article « Au cœur du labyrinthe » paru dans Le Un, juillet 2014

Télécharger
Theme·s
Preface

Sans

Postface

Sans

Illustrations

Sans

Direction

Sans

Numérique

Version numérique
non disponible
pour l’instant

Papier

17,00

Audio seul

Version sonore
non disponible
pour l’instant

Avec le soutien de
Suggestion de l’éditeur
Votre panier
0

Se connecter

Pour accéder aux informations de votre compte, ou en créer un, cliquez sur le bouton ci-dessous