Le rapt, le mort, et le Marseillais

Collection

– Tu as gagné le gros lot, mon gars. Le Marseillais m’a demandé que tu l’accompagnes sur une enquête.
Il y a eu un bref silence et quand il a poursuivi, sa voix avait
changé. On sentait presque une pointe d’envie.
– Écoute-moi bien. On est tous passés, à un moment ou un autre, entre ses mains, mais personne n’a reçu de cours
particuliers. À compter de maintenant, c’est lui ton
supérieur. Ne passe pas à côté de ça. Jamais, et j’ai bien dit jamais. Jamais dans cette vie tu n’auras une opportunité comme celle-ci. Tu vas pouvoir le presser comme un citron. Maintenant tu m’as bien compris ?
– Oui.
– Pense que l’honneur de la police andorrane est entre tes mains. Alors, autant te dire que si tu merdes, ce n’est pas la peine de rentrer – m’a-t-il menacé, et à son ton, il avait l’air très sérieux.
J’ai raccroché. Enzo me regardait, l’air interrogatif.
– C’était mon chef – ai-je raconté  –. Depuis l’Andorre.
On m’a placé sous les ordres du Marseillais.

Télécharger
Genre·s
Theme·s
Traduction
Preface

Sans

Postface

Sans

Illustrations

Sans

Direction

Sans

Numérique

Version numérique
non disponible
pour l’instant

Papier

17,00

Audio seul

Version sonore
non disponible
pour l’instant

Avec le soutien de
Suggestion de l’éditeur
Votre panier
0

Se connecter

Pour accéder aux informations de votre compte, ou en créer un, cliquez sur le bouton ci-dessous