Le rapt, le mort, et le Marseillais

Collection

– Tu as gagné le gros lot, mon gars. Le Marseillais m’a demandé que tu l’accompagnes sur une enquête.
Il y a eu un bref silence et quand il a poursuivi, sa voix avait
changé. On sentait presque une pointe d’envie.
– Écoute-moi bien. On est tous passés, à un moment ou un autre, entre ses mains, mais personne n’a reçu de cours
particuliers. À compter de maintenant, c’est lui ton
supérieur. Ne passe pas à côté de ça. Jamais, et j’ai bien dit jamais. Jamais dans cette vie tu n’auras une opportunité comme celle-ci. Tu vas pouvoir le presser comme un citron. Maintenant tu m’as bien compris ?
– Oui.
– Pense que l’honneur de la police andorrane est entre tes mains. Alors, autant te dire que si tu merdes, ce n’est pas la peine de rentrer – m’a-t-il menacé, et à son ton, il avait l’air très sérieux.
J’ai raccroché. Enzo me regardait, l’air interrogatif.
– C’était mon chef – ai-je raconté  –. Depuis l’Andorre.
On m’a placé sous les ordres du Marseillais.

Détails
Thématique·s
Genre·s
Traduction
Michel Martinez

17,00

RUBRIQUES

BLEU AUTOUR

38 avenue Pasteur
03500 Saint-Pourçain-sur-Sioule
France
+33 (0)4 70 45 72 45

 

SARL au capital de 134 000 €
Siret 349 574 251 00030
APE : 5811Z
TVA : FR 87 349 574 251

Ce site est édité avec le concours de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes

Création, réalisation & photographies de

Philippe Busser

La lettre

Inscrivez-vous à la lettre d’informations pour recevoir l’actualité des parutions et des rencontres avec les auteurs.

Panier
0

Se connecter

Pour accéder aux informations de votre compte, ou en créer un, cliquez sur le bouton ci-dessous