Été 2022 : jusqu’à la fin août, une remise de 5 % sur toute commande avec le coupon « ETE5 » et dès trois livres achetés, nous vous offrons « Pêcheurs d’éponges », de Yachar Kemal. Été 2022 : jusqu’à la fin août, une remise de 5 % sur toute commande avec le coupon « ETE5 » et dès trois livres achetés, nous vous offrons « Pêcheurs d’éponges », de Yachar Kemal.
Été 2022 : jusqu’à la fin août, une remise de 5 % sur toute commande avec le coupon « ETE5 » et dès trois livres achetés, nous vous offrons « Pêcheurs d’éponges », de Yachar Kemal. Été 2022 : jusqu’à la fin août, une remise de 5 % sur toute commande avec le coupon « ETE5 » et dès trois livres achetés, nous vous offrons « Pêcheurs d’éponges », de Yachar Kemal.

RUBRIQUES

BLEU AUTOUR

38 avenue Pasteur
03500 Saint-Pourçain-sur-Sioule
France
+33 (0)4 70 45 72 45

 

SARL au capital de 134 000 €
Siret 349 574 251 00030
APE : 5811Z
TVA : FR 87 349 574 251

Ce site est édité avec le concours de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes

Création, réalisation & photographies de

Philippe Busser

La lettre

Inscrivez-vous à la lettre d’informations pour recevoir l’actualité des parutions et des rencontres avec les auteurs.

Panier
0

Édito #18

Le banquet de la vie

Bientôt le 1er mai dont la première célébration en France, en 1890, eut lieu sous haute surveillance policière. Sauf en de rares endroits, notamment dans la petite cité minière de Ronchamp, en Haute-Saône, il n’y eut guère de remous. Mais une ville, Vienne, dans l’Isère, vit surgir le spectre de l’anarchie, et c’est toute une histoire, méconnue, que révèle Claude Rétat dans son livre L’anarchie au prétoire (392 pages) qui vient de paraître.

Chercheuse, spécialiste de la littérature du XIXe siècle, en particulier du romantisme (Hugo, Michelet…), elle interroge. Émeute ? Révolution ? Affirmation du « droit à l’existence », première lueur du « banquet de la vie » pour tous ? Qui, de l’accusateur ou des accusés, tient la sellette aux assises de Grenoble où les « meneurs » sont condamnés en août ? Qui pèse les faits et les valeurs ? Qui pose les mots — quels mots, avec quelles images, quels rythmes ?

« Les bêtes du bois peuvent boire à la source, on fera de même », écrit Louise Michel, écartée du procès, déclarée folle, menacée d’internement, se multipliant d’autant plus par la parole et par la plume. Au-delà, à travers la mémoire, les récits et les recréations (Pierre Martin, Élisée Reclus, Louise Michel…), le sens et l’épopée s’élaborent, la société, la nature et la justice se réinventent.

Claude Rétat a du souffle, son essai emporte. Il est illustré et suivi d’un foisonnant dossier de textes et témoignages. À lire en ces temps d’indigence politique. Et à entendre : le 27 avril, la chercheuse présentera son ouvrage à Vienne, à l’invitation de la librairie Lucioles et de la médiathèque Le Trente ; elle fera de même le 5 mai à Paris, à L’Ours et La Vielle Grille (Ve), en se focalisant sur Louise Michel, l’artiste en révolution et le dégoût du politique, sous-titre de son essai Art vaincra ! (Bleu autour, 2019), paru en même temps que La Révolution en contant – Histoires, contes et légendes de Louise Michel réunis et présentés par la même Claude Rétat.

Se connecter

Pour accéder aux informations de votre compte, ou en créer un, cliquez sur le bouton ci-dessous