Behja Traversac | Bleu autour, éditeur

Ma soeur – une des premières femmes du Maghreb à avoir passé le permis de conduire, « chauffeur » attitré de ma mère, elle nous conduisait d’Alger à Maghnia et Oujda – avait été contactée par le FLN à Oujda. Elle transportait du courrier à l’encre sympathique.
_Une enfance dans la guerre

Behja Traversac

Behja Traversac, née à Maghnia en 1944, fille d’un fonctionnaire de haut rang, a vécu successivement à Maghnia, Oujda et Alger pendant la guerre. Ella a quitté l’Algérie pour Montpellier en 1991. Sociologue de formation, elle codirige les éditions Chèvre Feuille Étoilée, à Montpellier. Ses deux derniers titres : un essai, Amours Rebelles, quel choix pour les femmes en islam ? (2005) et un beau livre, Sortilèges sahariens (2008), tous deux parus aux éditions Chèvre Feuille Étoilée.

Behja Traversac

Behja Traversac a Publié