Can Yücel | Bleu autour, éditeur

Le matin, à jeun, les grenouilles boivent du thé aux algues.
Vous demandez pourquoi Tchaïkovski pleure dans son sommeil ?
Non parce que les cygnes ne lui font pas bon visage, ou autre,
Mais parce que les larmes du soleil sont vertes, voilà.
_J’ai vu la mer

Can Yücel

Can Yücel (1926-1999), né à Istanbul, suit des études de philologie classique à la Faculté des lettres d’Ankara et à Cambridge, puis travaille dans le département turc de la BBC. Il est le fils du ministre éclairé de l’Éducation nationale Hasan-Âli Yücel qui, entre 1938 et 1946, met en place de grandes institutions éducatives et culturelles, notamment le fameux Bureau de traduction. L’un de ses poèmes s’intitulera : « Moi, c’est mon père que j’ai le plus aimé. » Personnalité de vaste culture, il fut un traducteur réputé (notamment de Shakespeare, Lorca et Brecht) et un poète qui, doué d’un humour caustique et d’une phonétique personnelle, sut marier les styles poétiques passés et contemporains. Il finit ses jours à Datça, dans la région de Marmaris (sud-ouest de la Turquie), où il repose.

Can Yücel

Can Yücel a Publié