Metin Altıok | Bleu autour, éditeur

À la recherche de la mort sont passées
Tant de mes années.
Ma mauvaise mère
Qui ne m’a pas plus aimé que le fils du voisin
Mon père inexistant peut-être
Ont renforcé ma passion de la mort.
_J’ai vu la mer

Metin Altıok

Metin Altıok (1941-1993), né à Bergama (Izmir), étudie puis enseigne la philosophie dans plusieurs lycées d’Anatolie. Homme de gauche, proche ami du couple Abidin et Güzin Dino, il est peintre et poète. Les onze recueils de poésies qu’il a publiés sont rassemblés dans Bir Acıya Kiracı (Locataire d’une souffrance, 1998). Il meurt en 1993 à Sivas, quelques mois avant Abidin Dino, dans l’incendie d’un hôtel que provoquent des intégristes islamistes et qui coûte la vie à trente-six autres personnes venues participer au festival culturel Pir Sultan Abdal. Le célèbre pianiste et compositeur turc Fazıl Say, ami du poète, a composé un oratorio qui lui est dédié (Requiem pour Metin Altıok, 2003).

Metin Altıok

Metin Altıok a Publié