La lune venait de disparaître derrière l’horizon. Elle n’éclairait plus le fort qui se détachait, tel un point sombre, au-dessus des collines. L’obscurité totale qui régnait semblait vouloir protéger les assiégés, alors que la lune, enfant chéri de la voûte céleste, les aurait désignés de ses doigts argentés. _Traduction, Le Fou
Moosheg Abrahamian

Mooshegh Abrahamian est né en France en 1950, d’un père arménien qui s’y est établi en 1948. L’arménien est sa langue paternelle, le française, sa langue maternelle. Membre de l’association Solidarité franco-arménienne, il publie régulièrement des tribunes dans la presse française. Dirigeant d’entreprise à Carpentras (Vaucluse), il entend parallèlement exercer une activité de traducteur en française de textes arméniens. Le Fou, de Raffi, est le premier ouvrage qu’il a traduit. Mooshegh Abrahamian dédie sa traduction à ses parents, à son grand-père maternel, qui a été assassiné en 1915 à Kir-Cheir, et à sa grand-mère maternelle, qui est arrivé en France en 1924, ainsi qu’à son grand-père et à sa grand-mère paternels, qui sont morts les armes à la main en 1918 à Sardarabad.

RUBRIQUES

BLEU AUTOUR

38 avenue Pasteur
03500 Saint-Pourçain-sur-Sioule
France
+33 (0)4 70 45 72 45

 

SARL au capital de 134 000 €
Siret 349 574 251 00030
APE : 5811Z
TVA : FR 87 349 574 251

Ce site est édité avec le concours de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes

Création, réalisation & photographies de

Philippe Busser

La lettre

Inscrivez-vous à la lettre d’informations pour recevoir l’actualité des parutions et des rencontres avec les auteurs.

Votre panier
0

Se connecter

Pour accéder aux informations de votre compte, ou en créer un, cliquez sur le bouton ci-dessous