Il reste du temps jusqu’à votre mort Ramassez des poux d’herbe pour les visiteurs Peignez vos cheveux avec la lumière de juillet N’arrêtez pas de jacasser gorgez-vous de mots Colportez des cancans sous les pins _J’ai vu la mer
Salâh Birsel

Salâh Birsel (1919-1999), né à Bandırma (sur la mer de Marmara), grandit à Izmir, où il fréquente le collège français de Saint-Joseph et le lycée de garçons de la ville, avant de suivre des études de philosophie à la Faculté des lettres d’Istanbul. D’abord professeur de français à Istanbul (1943-1949), il est ensuite successivement contrôleur au bureau d’inspection de la Sümerbank (1950-1952), inspecteur du travail (1953-1956), bibliothécaire de la Faculté des lettres (1956-1960), administrateur de l’imprimerie de l’Université d’Ankara et, enfin, président de la branche éditoriale de la Fondation de la langue turque (Türk Dil Kurumu). À partir de 1973, il se consacre à l’écriture. Il rassemble, en 1981, tous ses poèmes parus jusque-là sous le titre provocateur Köçekçeler (Airs de danse), le terme köçek désignant des garçons habillés en femme pour des danses lascives. Il est aussi l’auteur de nombreux essais, qui ont notamment trait à la poésie, et d’un journal.

RUBRIQUES

BLEU AUTOUR

38 avenue Pasteur
03500 Saint-Pourçain-sur-Sioule
France
+33 (0)4 70 45 72 45

 

SARL au capital de 134 000 €
Siret 349 574 251 00030
APE : 5811Z
TVA : FR 87 349 574 251

Ce site est édité avec le concours de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes

Création, réalisation & photographies de

Philippe Busser

La lettre

Inscrivez-vous à la lettre d’informations pour recevoir l’actualité des parutions et des rencontres avec les auteurs.

Votre panier
0

Se connecter

Pour accéder aux informations de votre compte, ou en créer un, cliquez sur le bouton ci-dessous