Ma mère est très sociable, pleine de vie. Néanmoins, tous ses sentiments, toutes ses aspirations et envies sont refoulés. Il y avait à la maison un piano dont le couvercle restait fermé ; ma mère saurait jouer du piano. À présent nous descendons au marché de Kadıköyü où ma mère achète du poisson, des légumes, des fruits. (Pourquoi lui avait-on appris à jouer du piano ? Des années après, la question me trottera sans arrêt dans la tête.) _Une enfance turque
Selim İleri

Selim İleri, né en 1949 à Istanbul, a tôt abandonné ses études de droit pour s’orienter vers l’écriture. Il a publié à dix-neuf ans son premier livre, un recueil de nouvelles (Cumartesi Yalnızlığı, La solitude du samedi). Auteur d’une cinquantaine d’ouvrages (romans, nouvelles, souvenirs, essais, scénarios de film et pièces de théâtre), dont plusieurs ont été couronnés par des prix, il dirige les suppléments littéraires et culturels de divers journaux et produit des émissions de radio et de télévision. Ses essais sur sa ville natale, où il a toujours vécu, lui ont valu d’être considéré comme un « écrivain d’Istanbul ». La question des relations entre Orient et Occident occupe une part croissante dans ses écrits.

RUBRIQUES

BLEU AUTOUR

38 avenue Pasteur
03500 Saint-Pourçain-sur-Sioule
France
+33 (0)4 70 45 72 45

 

SARL au capital de 134 000 €
Siret 349 574 251 00030
APE : 5811Z
TVA : FR 87 349 574 251

Ce site est édité avec le concours de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes

Création, réalisation & photographies de

Philippe Busser

La lettre

Inscrivez-vous à la lettre d’informations pour recevoir l’actualité des parutions et des rencontres avec les auteurs.

Votre panier
0

Se connecter

Pour accéder aux informations de votre compte, ou en créer un, cliquez sur le bouton ci-dessous