Conte conté en silence Ses camarades l’appelaient « Soldat Silence » dans sa poche un petit Coran à son cou une amulette vénérée au moment où on l’abattrait il devait aller au paradis. Dieu l’a trouvé mort réduit à une poignée de poussière Il n’a pu voir ni le Coran ni l’amulette Mais ne croyez pas qu’il ne l’aurait pas emmené au paradis. Dieu a soupiré : — L’homme dont la mort est si douloureuse irait absolument au paradis si j’avais un paradis. _Constantinople n’attend plus personne
Mehmet Yashin

Mehmet Yaşın (Yashin, 1958), né à Nicosie (Chypre), est issu d’une famille chypriote marquée par les échanges et meurtrie par les conflits auxquels est liée l’histoire de l’île. Lors des événements de la Noël 1963, ses tantes et sa grand-mère ont été arrêtées et conduites dans un camp de prisonniers de guerre, ses cousins ont été tués et portés disparus. Il suit des études de langues et de lettres à Ankara, Istanbul, Birmingham, Londres – où il obtient son doctorat ès lettres – et Athènes. Aujourd’hui, il vit, enseigne et écrit entre Cambridge, Nicosie et Istanbul. Il est l’auteur de sept recueils de poésie, d’un volume d’essais et de deux romans. La traduction de choix de ses poèmes a paru en anglais (Don’t Go Back to Kyrenia, 2001, et Wartime, 2007) et en français, sous le titre Constantinople n’attend plus personne (poèmes et essais, traduction Alain Mascarou avec Elif Deniz, Bleu autour, 2008).

RUBRIQUES

BLEU AUTOUR

38 avenue Pasteur
03500 Saint-Pourçain-sur-Sioule
France
+33 (0)4 70 45 72 45

 

SARL au capital de 134 000 €
Siret 349 574 251 00030
APE : 5811Z
TVA : FR 87 349 574 251

Ce site est édité avec le concours de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes

Création, réalisation & photographies de

Philippe Busser

La lettre

Inscrivez-vous à la lettre d’informations pour recevoir l’actualité des parutions et des rencontres avec les auteurs.

Votre panier
0

Se connecter

Pour accéder aux informations de votre compte, ou en créer un, cliquez sur le bouton ci-dessous