Instituteur de campagne en Anatolie

Collection

De la neige jusqu’au ventre, la dépouille d’un loup fichée sur un poteau, une classe qui prend l’eau, des briquettes de bouse séchée pour le poêle, l’hiver 2002 est rude à Sakızköy, village à flanc de montagne où débarque de l’université le jeune instituteur Azad. Il est poète, aussi. Ses vers ont été lus par un éditeur d’Istanbul qui lui suggère d’écrire la chronique de ce village proche de la Syrie et la publiera dès 2004.
La voici en français, nourrie de ses lectures, de son humour, de ses réflexions. Elle nous ouvre à un monde archaïque et désuni. Ici un campement de nomades, là des femmes kurdes au turc hésitant, ailleurs des Yézidis fidèles à l’ange Paon. Dans le ciel gronde la guerre du Golfe, partout les supplétifs font leur loi et, dans la classe, bien au chaud, un élève s’oublie… Remarqué à Istanbul, ce rare et dense témoignage fait écho, un demi-siècle plus tard, au fameux récit de Mahmut Makal, Bizim Köy (1950), paru sous le titre Un village anatolien dans la collection “Terre humaine” (Plon, 1963). Il permet d’appréhender de l’intérieur la Turquie kurde qui demeure déshéritée et en proie à la violence.

ECHOS DE LA PRESSE

Lire la recension « Instituteur solitaire au cœur de l’Anatolie » de Jean-Paul Champseix dans En attendant Nadeau

Lire l’interview d’Azad Ziya Eren par Thierry Cédille dans le n°187 du Matricule des Anges, octobre 2017

Lire l’article « L’histoire d’un village turc » de Marjorie Ansion dans La Montagne, le 26 septembre 2017

Lire l’article « Vibrant témoignage sur la Turquie » dans La Montagne, le 4 octobre 2017

Télécharger
PAPIER

13,00

Numérique

Version numérique
non disponible
pour l’instant

Audio SEUL

Version sonore
non disponible
pour l’instant

Genre·s
Preface
Postface

Sans

Illustrations

Sans

Direction

Sans

Avec le soutien de
Suggestion
de l’éditeur
Votre panier
0

Se connecter

Pour accéder aux informations de votre compte, ou en créer un, cliquez sur le bouton ci-dessous