Accueil
       
Notre Chanel, de Jean Lebrun
Prix Goncourt de la biographie 2014
 
 

Le même jour – mardi 3 juin – où elle attribuait son prix de la biographie à Jean Lebrun pour Notre Chanel, l’Académie Goncourt a publié ses « conseils de lecture pour l’été 2014 ». Dans la liste des ouvrages proposés figure Notre Chanel.


   Télévision
• Jeudi 24 avril sur la 5, François Busnel a reçu Jean Lebrun

en direct dans son émission « La Grande Librairie » (20h30).
« Un livre tout à fait à part  », selon François Busnel.


Radio

• Jeudi 1er mai sur France Culture, Marie Richeux a reçu Jean Lebrun dans l’émission
« Pas la peine de crier  ». 

• Mercredi 7 mai sur France Inter, Guillaume Erner a reçu Jean Lebrun dans son émission
« Service public  » (10h-11h). Thème : le deuil.

• Le 6 juin sur France Culture, Laurent Goumarre, dans son émission « Le RenDez-Vous  »,
a reçu Jean Lebrun en compagnie du chanteur Miossec.

• Le 8 juin sur France Culture, Philippe Meyer, dans son émission « L'esprit public ».
Extraits : « Une recherche qui conduit à des gens que peu ont rencontrés, voire personne, à des endroits extrêmement liés à la vie de Chanel. […] C'est aussi la recherche de ce qu'on peut faire avec la mémoire de quelqu'un qu'on a aimé. »

Lien avec l'essentiel du propos de Philippe Meyer.


Web & presse écrite
• Un article de Pierre Assouline sur son blog La République des livres du 28 mars 2014

• Une recension de Marie-Paule Caire-Jabinet sur le site parutions.com
• Une recension de Jean-Marc Laurent dans le quotidien La Montagne

• Une recension de Séverine Guillement dans Sud-Ouest (dimanche 1er juin).

• Une recension de Marc Riglet dans Lire (juin 2014).
« Il faut lire ce beau livre, tendre et triste. »

• Une recension de Odile Quirot dans Le Nouvel Observateur (juin 2014).
Extrait : « Notre Chanel éclaire l'opacité de son sujet d'un trésor de pages pleines de vie, d'art et de scènes où palpite l'histoire de France. »

La chronique de Bernard Pivot, de l'académie Goncourt, dans Le Journal du dimanche du 29.06.2014.
Extraits : « Notre Chanel, nouvelle biographie de la célèbre Coco, est un livre très original. »
« L'historien introduit sa vie privée dans celle de son personnage. […] Ainsi, à la fin de Notre Chanel […], Jean Lebrun évoque dans le même chapitre la mort de Mademoiselle et celle de [son compagnon] Bernard Costa. Audacieux, très risqué. Mais réussi grâce à une écriture tenue et, sujet oblige, élégante. »
« Suivre Chanel s'est parcourir la France de long en large. Jean Lebrun et Bernard Costa, chemin faisant, ont rencontré des témoins jusque-là ignorés qui ont apporté des retouches au portrait de ses amants, de ses amis, de ses obligés, tout en éclairant un peu mieux le dessin en pied de la grande dame. »
« L'imprudence, un charme invincible, le prestige de l'artiste, l'autorité de la femme d'affaires, la séduction même… Si Bernard Costa n'avait pas lui aussi rêvé de Chanel, le livre de Jean Lebrun n'existerait pas et il n'aurait pas reçu le Goncourt de la Biographie. »
• La note de lecture de l'historienne Annie Burger Roussennac, à paraître dans le numéro 125 de Cahiers d'histoire - Revue d'histoire critique , édités pas l'Association Paul Langevin.
Le Monde des Livres du 4 juillet 2014

 

Libraires & Fêtes du livre & Médiathèques - Rencontres avec Jean Lebrun
• Librairie Tonnet à Pau – Rencontre en septembre ou octobre (à préciser)
• Chaville (Hauts-de-Seine) – Salon de la biographie - Samedi 20 septembre

• Le Livre sur la place - Nancy - Samedi 13 septembre
Remise par Bernard Pivot du Prix Goncourt de la biographie 2014 à Jean Lebrun (à l'Opéra)

• Trouville-sur-Livres – Samedi 1er novembre

• Médiathèque de Moulins (Allier) – Vendredi 5 décembre


La Vie hors du temps, de Tezer Özlü
    à la « une » du cahier livres de Libération 


• Extraits du long article de Marc Semo, titré « Quête de Turque. Tezer Özlü, fauchée en 1986, à la poursuite de Kafka, Svevo et Pavese » : « Un incandescent road-movie. » « Un récit écrit en allemand, la langue de l'exil, pour hurler (…) le chaos qui l'habite. » « La chronique d'une errance chaotique écrite dans l'urgence entre gares et hôtels, ponctuée de rencontres et d'amours fugaces. » « La force de l'écriture de Tezer Özlü est dans ce choix d'une liberté totale, jusqu'à se perdre. »

L'article complet


• France Culture - mercredi 18 juin à minuit (dans la nuit du 18 au 19)
Dans son émission "Du jour au lendemain ", Alain Veinstein a reçu Diane Meur,
qui a traduit de l'allemand La Vie hors du temps, de l'écrivaine turque Tezer Özlü.


Long article de Thierry Cecille dans Le Matricule des Anges
(page 4 de couverture) de mai 2014.
Titre : « Une femme libre ». Accroche : « Sur les pas de Kafka, Sveve et surtout Pavese, c'est à la rencontre d'elle-même que voyage Tezer Özlü, farouche exploratrice de l'intime. »


La Quinzaine littéraire (juin 2014)
Titre : « Le courage ne me vient que des mort » par Jean-Paul Champseix


Rendez-vous avec Leïla Sebbar
    Le Chambon-sur-Lignon


Le Chambon-sur-Lignon - L'arbre vagabond
Vendredi 11 juillet à 17h

Rencontre avec Leïla Sebbar et Patrice Rötig (Bleu autour)
Bleu autour est l'éditeur invité de L'Arbre vagabond du 23 mai au 13 août

Lien








Le Pays de ma mère - Voyage en Frances, de Leïla Sebbar
    Sur France Culture, dans le Monde des Livres et Géo-Histoire 


• Réécouter sur France Culture l'entretien de Leïla Sebbar avec Alain Veinstein Émission « Du jour au lendemain » du mercredi 8 janvier

• Lire l'article de Catherine Simon dans Le Monde des Livres du 1er novembre.
Extraits : « À parcourir l'album familial des “aïeux” de Dordogne, à rêvasser devant les aquarelles de Sébastien Pignon, à s'attarder devant les photos couleur des vieilles façades d'écoles ou de bistrots de province, on se dit qu'il y a du Depardon-reporter-photographe chez Leïla Sebbar – on s'en réjouit. » « Une joie, une légèreté inhabituelles […] chez l'inclassable écrivaine. » « Mariant avec bonheur les images et les mots, le privé et le public, Sebbar la voyageuse oublie un moment l'Algérie [pour] une traversée revigorante des pétroleuses post-Mai 68. »


• Lire l'article de Jean-Baptiste Michel dans Géo-Histoire de décembre 2013 - janvier 2014.
Extraits : « Leïla Sebbar consacre de nombreuses pages à chanter la Dordogne maternelle. Mais elle raconte également bien d'autres Frances. Certaines sont presque d'Épinal, comme le portrait de Jeanne d'Arc qu'elle repeint à sa manière (…). Elle relate aussi la France moderne de la misère, en évoquant longuement les SDF, ces gisants d'aujourd'hui – avec l'aide de magnifiques dessins de l'artiste Sébastien Pignon. Ce livre inclassable se veut aussi une traversée de l'histoire contemporaine de notre pays, et notamment des événements de mai 1968, que Leïla Sebbar nous fait revivre de l'intérieur. (…) Une approche passionnante. »

• « Une œuvre d'art », écrit Françoise Lott au terme d'une remarquable note de lecture, qui s'achève par ces lignes :
« Le titre de l’épilogue est Le Livre de Gutenberg. Il faut, dit Leïla Sebbar, toute la chaîne des métiers du livre pour que se transmette, de l’écrivain au lecteur, une pensée qui garde une profondeur secrète, « sacrée ». Ici, nous avons eu entre les mains un livre imprimé, nous avons lu des lettres manuscrites, vu des photos, des dessins, des aquarelles, des gravures : tout ce que peut porter le papier. Ce qu’on peut lire et relire à loisir. Le pays de ma mère est une « défense et illustration » du livre, comme on le conçoit depuis des siècles. Une œuvre d’art. »

Note reproduite ici avec l'autorisation de Françoise Lott
et parue initialement sur le site de l'Association pour l'autobiographie

17 x 22 cm – 224 pages – 28€ – couverture à rabats – octobre 2013


Femmes en métiers d'hommes, de Juliette Rennes
   Recensions en France et jusqu'en Russie

 À la belle époque du féminisme et de l'antiféminisme, on débat sans fin sur le droit et la capacité des femmes à exercer des métiers historiquement masculins. Héroïsées, érotisées ou ridiculisées, les premières avocates, charpentières, cochères, doctoresses… font ainsi florès sur les cartes postales qui connaissent alors leur âge d'or. C'est cette histoire visuelle que révèle ici Juliette Rennes, maîtresse de conférences à l'EHESS : à partir de plus de 300 cartes postales (reportages, portraits, caricatures, dessins), elle analyse les espoirs, fantasmes et craintes qui suscitèrent ces « femmes de l'avenir » pas toujours advenues.

Préface : Michelle Perrot – « Beau livre » – 22 x 22 cm – 224 pages – 29€

• Écouter l'émission « L'essai et la revue du jour » de Jacques Munier sur France Culture (05.12.2013 )
• Lire la chronique de Jean Birnbaum dans Le Monde des Livres du 13.12.2013.
• Voir l'entretien avec Juliette Rennes sur Mediapart (décembre 2013) et l'article qui l'accompagne .
• Voir l'entretien donné par Juliette Rennes à une chaîne de télévision de Saint-Petersburg
• Voir l'article de Bernard Stephan dans La Montagne du 20.12.2013
• Écouter l'émission Les femmes, toute une histoire de Stéphanie Ducan sur France Inter en direct du Salon du livre de Paris le 21.03.2014   

Rencontres avec Juliette Rennes
    autour de Femmes en métiers d'hommes


• Jeudi 3 juillet en Charente-Maritime, 21h-22h30
Rencontre au Cloitre des Carmes à Jonzac,
 

• Mardi 7 octobre à Paris (mairie du 15è), 17h-19h
Rencontre dans le cadre des « Mardis de l’histoire ».
 

• Lundi 8 décembre à Saint-Germain-en-Laye,14h
Rencontre à l’invitation de l'Université libre de Saint-Germain en Laye.

Peinture & Littérature à Saint-Pourçain-des-Arts
   Istanbul-sur-Sioule, du 12 juin au 23 août, avec F. Tülin


Deux acteurs culturels de Saint-Pourçain-sur-Sioule, l’association Les Amis de Frédéric Charmat et les Éditions Bleu autour, s’associent pour organiser des manifestations couplant peinture et littérature.

Chaque manifestation s’accompagnera de la publication d’un petit livre, Saint-Pourçain-des-Arts (80 pages, 8€), qui tisse des liens entre les œuvres picturales et littéraires présentées, aussi entre l'ici et l'ailleurs.

Fil rouge de la première manifestation et du n°1 de Saint-Pourçain-des-Arts : Le Grand Meaulnes, à la faveur de la réédition critique de ce roman par Bleu autour. Réédition enrichie de reproductions de peintures de Claire Forgeot qui a proposé une grande exposition, Paysages perdus, du 7 mai au 7 juin.

 Istanbul est sur Sioule du 12 juin au 23 août à travers : • La première exposition en France, intitulée Au-delà du noyau, de F. Tülin, grande peintre née à Istanbul et habitant aussi Paris.
• La publication chez Bleu autour de son premier livre, La toile blanche, dont voici la couverture et qui sort en avant-première à Saint-Pourçain (diffusion nationale à partir de début octobre).
• La conférence sur la modernité de la littérature turque contemporaine que donnera l'écrivain et éditeur Enis Batur juste avant le vernissage de l'exposition de F. Tülin.

Les nos 1 et 2 de Saint-Pourçain-des-Arts sont en vente dans les librairies de Saint-Pourçain ou par correspondance (port à notre charge) :

- Écrire à : Bleu autour – 38, avenue Pasteur – 03500 Saint-Pourçain-sur-Sioule

- Joindre un chèque de 8€ pour le°1 ou le n°2, de 15€ pour les nos 1 et 2.

Chèque à libeller à l’ordre de Bleu autour.

- Voici, en libre accès, le pdf des premières pages du n°1 .




Une belle et nouvelle édition du Grand Meaulnes
    après celle de Visites aux Paysans du Centre, prix Émile-

Guillaumin 2013

 Une réédition du Grand Meaulnes « qui ouvre de nouveaux horizons »

À l’automne 1913 paraît Le Grand Meaulnes, l’unique roman d’Alain-Fournier, qui meurt un an plus trad, à 27 ans, sur le front des Hauts de Meuse. De ce livre intiatique, tragique aussi, qui a marqué des générations de lecteurs, de cette quête d’ailleurs et d’absolu, voici, cent ans après, une réédition illustrée et assortie d’éclairages inédits d’écrivains, historiens et journaliste

Préface : Pierre Bergounioux – Direction : Bernard Stéphan
En couverture : créations originales de Claire Forgeot

« L'appareil critique suscité par les éditions Bleu autour ouvre de nouveaux horizons à une relecture de l'unique roman d'Alain-Fournier. » (Jean-Marc Laurent, La Montagne, 07.11.2013 )

 Visites aux paysans du Centre, de Daniel Halévy
Prix Émile-Guillaumin 2013

Décerné sous l’égide du Conseil général de l’Allier, le Prix Émile-Guillamin 2013 a été attribué à notre réédition de Visites aux paysans du Centre, dirigée par Marie-Paule Caire-Jabinet, préfacée par Alain Joxe (petit-fils de l’auteur), postfacée par François Colcombet et parue à l’automne 2012.

 

 



Nouveautés des éditions Bleu autour printemps-été 2014
   Moris Farhi,
Nedim Gürsel, Leïla Sebbar...

 De Moris Farhi : Les Enfants du Romanestan

Roman sur l’épopée et le génocide des Roms d’Europe centrale
Traduction de l’anglais par Martine Chard-Hutchinson







 De Moris Farhi : Cantates des deux continents

Recueil de son œuvre poétique traduit de l’anglais par Esther Heboyan
Gravures de Florence Hinneburg
.


En librairie depuis le 23 janvier 2014


 Collectif : Une enfance turque
Recueil de récits d’enfance dirigé par Elif Deniz.

Ce recueil s’inscrit dans la suite de deux ouvrages du même type publiés aux mêmes éditions et dirigés par Leïla Sebbar, Une enfance juive en Méditerranée musulmane (2012) et Une enfance corse (codirigé par Jean-Pierre Castellani, 2010, rééd. 2012).




 De Nedim Gürsel : Au pays des poissons captifs

Réédition, dans la petite collection de Bleu autour, du fameux essais autobiographique du romancier Nedim Gürsel. Sous-titre : Une enfance turque.







De Leïla Sebbar : Je ne parle pas la langue de mon père

Réédition de cet essai majeur de Leïla Sebbar (Julliard, 2003),
Lire aussi L’arabe comme un chant secret (Bleu autour, 2007, rééd. 2010).
Ces deux essais se répondent.






Réédition de l'ouvrage d'Hervé Moisan : Sentinelles de pierre
   Les monuments aux morts de la Guerre de 1914-1918 dans la Nièvre


 S'appuyant sur la magistrale typologie établie par Antoine Prost (Les Lieux de mémoire, Gallimard) et rappelée dans la préface du présent ouvrage, Hervé Moisan a composé l'étude la plus approfondie jamais consacrée au phénomène commémoratif de la Grande Guerre dans un département français. Son ouvrage constitue donc une référence bien au-delà. Paru en 1999, étudié en France et à l’étranger, il a été vite épuisé. Cette réédition, à l’aube du centenaire du début de la Grande Guerre, a été réactualisée par l’auteur et bénéficie d’une nouvelle mise en page.

23 x 30 cm – 368 pages – 34€ – couverture avec rabats
Disponible en librairie
 






Consultez notre catalogue en ligne    
    ou demandez-le, nous vous l'enverrons avec plaisir 









       

 
 
       
 


Éditions Bleu autour 11, avenue Pasteur 03500 Saint-Pourçain-sur-Sioule  France
Tél : +33 (0)4.70.45.72.45 Fax : +33 (0)4.70.45.72.54  Mail : dialogue@bleu-autour.com
Bleu autour © - Conception / Réalisation : Accroweb

| Accueil | La maison | Événements | Revue de presse | Projets | Nouveautés | Collections | Recherche avancée | Acheter nos livres |
| Auteurs | Contacts | Newsletter | Nous écrire | Mentions légales | Liens |